«Je me bats pour que nos entreprises puissent se développer sans entraves inutiles, que chaque personne reçoive la meilleure formation possible et que les collectivités publiques soient gérées de façon respectueuse du contribuable».

Didier Boillat

Député, Conseiller communal

À propos de moi

Député

Conseiller communal

Vice-président PLRN

Directeur PME

Né en 1970 à La Chaux-de-Fonds, j’ai obtenu une licence en sciences économiques de l’Université de Neuchâtel. Ma carrière professionnelle a commencé à la promotion économique de la Ville de La Chaux-de-Fonds. Elle s’est poursuivie au sein d’entreprises internationales où j’ai occupé des fonctions de responsable suisse. J’ai travaillé à Zurich et à Berne, et habité à Aarau. J’ai ensuite créé une PME que je dirige depuis 2003. Installé depuis 2005 à Corcelles-Cormondrèche, je suis marié et père de deux enfants, Kellie, 13 ans, et Noé, 16 ans.

J’ai effectué deux législatures comme conseiller général et je suis actuellement conseiller communal. En parallèle, j’ai entamé ma deuxième législature au Grand Conseil en étantmembre des Commissions des finances et de la santé. Je suis également vice-président du PLRN.

Je suis actif en politique parce que mon système de valeurs est basé sur l’engagement et le sens des responsabilités et parce que notre démocratie et nos institutions ne vivent que grâce à la participation des citoyens. Le travail au Conseil des Etats est exigeant, il requiert des compétences législatives et exécutives que je possède. Il faut être capable de proposer et de négocier des compromis, ce que j’ai réalisé notamment dans le cadre du dossier hospitalier (RHNE) et du budget 2019 du Canton de Neuchâtel.

Mes principaux défis

Construisons notre avenir

Un avenir basé sur :

  • La libre entreprise et le sens des responsabilités
  • L’innovation et l’encouragement de l’entrepreneuriat
  • La complémentarité des types de mobilité
  • Les économies d’énergie et de matières premières
  • La durabilité et la préservation de la biodiversité
  • Des finances publiques saines et une maîtrise de l’endettement
  • La complémentarité et le partenariat public/privé dans le domaine de la santé
  • Une fiscalité attractive et adaptée aux changements technologiques
  • L’accent sur la création de valeur et non sur la spéculation
  • Une société qui prend soin des plus fragiles
  • Une société qui respecte les équilibres entre les générations

Face à l’augmentation exagérée des coûts de la santé, nous devons nous attaquer à leurs causes plutôt que de vouloir les répartir autrement sur les citoyens

Promouvoir la formation individuelle au moyen d’un 3ème pilier formation

Mettre en place des programmes de prévention et de minimisation des conséquences du réchauffement climatique

Face à la digitalisation, au retour du protectionnisme et aux guerres commerciales, la Suisse se trouve à un tournant économique. Elle a besoin d’une poussée entrepreneuriale plutôt que de la fièvre régulatrice proposée par les partis de gauche

«Une meilleure prise en compte du contexte climatique et environnemental est nécessaire mais « à la PLR », c’est-à-dire par l’optimisation et l’innovation technologique, le sens des responsabilités et l’incitation de chacun, et non pas par des interdictions. »

Dates clés

2013

Election au Grand Conseil

Vice-président de la commission des finances

Membre de la commission santé

Vice-président du PLR neuchâtelois

2015

Conseiller communal

  • Mobilité
  • Police des constructions
  • Sécurité urbaine
  • Ressources humaines
  • Membre du comité de pilotage « Fusion CC/Neuchâtel/Peseux/Valangin »

Conseiller général à Corcelles-Cormondrèche depuis 2012

2003

Création de Ctesias SA

CTÉSIAS SA, Directeur

Depuis 2003

  • Spécialiste en coûts de la santé (économicité)
  • Gestionnaire de réseaux de soins intégrés (Managed Care)
  • Santé numérique, identités digitales, protection des données