«Je compte sur vous pour pouvoir, dès cet automne au Conseil des Etats, poursuivre ce qui ne sont plus des promesses électorales mais bien des engagements tenus.»

Philippe Bauer

Conseiller national

À propos de moi

Conseiller national

Avocat indépendant

Conseiller juridique de plusieurs associations professionnelles

Président de la Convention patronale de l'industrie horlogère suisse

Marié, père de 3 enfants, je vis à Auvernier et je suis engagé dans de nombreuses organisations. Quotidiennement au contact des entreprises et des habitants de notre pays, de par mon métier d'avocat, d'avocat-conseil pour différentes associations, et de par ma présidence de la Convention patronale, je suis à l'écoute de leurs préoccupations.

Droit, réaliste, déterminé. Ce sont trois adjectifs représentatifs du sens de mon engagement. J’aurais toutefois aussi pu dire : pétri de convictions.
Un engagement de quelque nature que ce soit ne peut en effet se concevoir que si l’on est convaincu de la justesse de sa cause, que les objectifs sont atteignables et surtout lorsque l’on est prêt à s’engager sans compter pour atteindre ceux-ci.

Mes principaux défis

En automne 2015, devant les promesses que je leur ai faites de respecter scrupuleusement notre Constitution, de défendre farouchement une vision libérale de la société, de permettre à nos entreprises et à nos entrepreneurs de créer de la richesse dans notre pays et de combattre la mainmise toujours plus forte de l’Etat sur notre vie, les Neuchâteloises et les Neuchâtelois m’ont fait l’immense honneur de m’élire au Conseil national. Après quatre ans de travail, 65 prises de paroles et le dépôt de 11 interventions parlementaires, j’ai toujours eu ces idéaux en point de mire, comme je crois aussi avoir défendu au maximum les intérêts de notre Canton.

Je suis un fervent défenseur de la liberté sous toutes ses formes, notamment économique. Il s’agit, en la matière, de laisser aux entrepreneurs la capacité de créer des richesses, car c’est la seule manière d’en redistribuer ensuite aux moins favorisés.

Défense de nos PME

Finances publiques fédérales saines

Formation professionnelle et académique

Société libérale

« L’engagement politique n’est pas de vendre du rêve comme certains ont cru pouvoir le faire mais d’analyser lucidement la situation et d’ensuite décider ce qu’il est possible de faire et alors de le faire sans hésitation. »

Ma carrière politique

2015

Election au Conseil national

Membre de la commission des affaires juridiques (rapporteur à plusieurs reprises)

Membre de la commission de rédaction

Président du groupe PLR latin (2018-2019)

Membre de la commission d'audition des candidats PLR à la succession de Johann Schneider-Ammann

2001

Député au Grand Conseil neuchâtelois

Membre du Grand Conseil neuchâtelois jusqu'en 2015, président de groupe

Président du Grand Conseil en 2013-2014

2019

1er conseiller national romand pour le soutien aux PME

Classemen tde l’Union suisse des arts et métiers (USAM) dans lequel je suis classé 5e conseiller national, 1er romand, pour le soutien apporté à nos PME