Arguments

 

Initiative populaire « Pour une immigration modérée (initiative de limitation) »

De quoi s'agit-il?

Une intiative populaire demande de résilier les accords liés à la libre circulation des personnes entre notre pays et l'Union européenne dans un délai de 12 mois.

Pourquoi le PLR s'y oppose:

L’enjeu sera de taille, le 27 septembre prochain. L'initiative de résiliation appelle à mettre un terme à la libre circulation des personnes avec l'Union européenne. En raison de la clause guillotine, mettre un terme à la libre circulation des personnes revient aussi à résilier tous les accords des Bilatérales I - ce qui aurait des conséquences dévastatrices pour tous les citoyens suisses.

Le PLRN est contre l’initiative de résiliation car…

  • …elle signifie la fin des Accord bilatéraux I.
  • …elle représente une expérience à haut risque en période d’incertitude économique.
  • …elle met en péril une relation stable que l’on entretient avec notre principal partenaire commercial.
  • …elle porte préjudice à la Suisse en tant que lieu de recherche.

 

Sécurité aérienne: Arrêté fédéral relatif à l'acquisition de nouveaux avions de combat

Le PLR recommande d'accepter cet arrêté et de voter OUI à la sécurité aérienne

  • Car les anciens avions doivent être remplacés, ils sont en fin de vie.
  • L'indépendance de notre pays doit être assurée (La Suisse ne peut pas sous traiter sa défense à une alliance internationale ou un pays étranger).
  • Les retombées économiques seront importantes pour les entreprises de l'Arc jurassien.

 

Modification de la loi sur les allocations perte de gain (Congé paternité)

Le PLRN soutient le congé paternité.

  • Il permet de faire un pas vers plus d'égalité et permet de favoriser les familles.
  • Il est financièrement supportable.
  • Il ouvre la voie à un véritable congé parental partagé entre le père et la mère.
  •  

Modification de la loi sur la chasse

Le PLRN soutient la loi sur la chasse

  • Elle renforce les compétences cantonales. Les problématiques ne sont pas les mêmes à Genève qu'au Grisons.
  • Elle garantit équilibre et sécurité entre les animaux, les paysages et l’humain
  • Elle promeut la diversité des espèces.
  • Elle protége le paysage rural (occupation du territoire, exploitation des alpages)
  • Elle permet le maintien de pratiques nécessaires.

 

Modification de la loi sur l'impôt fédéral direct (déductions fiscales pour les frais de garde)

  • Les parents pourront à l’avenir déduire de leur revenu imposable, dans l'impôt fédéral direct (IFD), les frais effectifs pour l’accueil extrafamilial de l'enfant jusqu'à un maximum de 25'000 francs par enfant et par an. Aujourd’hui, ce montant est de 10'100 francs.  
  • Le Parlement a également augmenté la déduction fiscale générale pour enfants dans l’IFD de 6'500 francs à 10'000 francs.  

 Le PLRN soutient ces propositions, car cela permet une meilleure conciliation entre la vie professionnelle et la vie privée. Ces déductions fiscales profiteront à la classe moyenne qui est actuellement soumise à l'impôt fédéral direct.